jeudi 24 novembre 2011

Aidons Picard à choisir sa signature de marque!

Bonjour à toutes et à tous!




Débordée de travail depuis plusieurs mois, les infos Cosmetofood se sont faites plutôt rares... Mais hier, un blogueur ami m'a fait part d'une nouvelle application Facebook très "fraîche" que j'ai envie de partager avec vous
.



Depuis quelques jours, Picard Surgelés demande aux fans de sa page Facebook de participer à une réflexion sur sa signature de marque. Quelques grands groupes avaient déjà proposé à leurs clients de choisir le prochain parfum d’un produit, ou de voter pour un film publicitaires, voir de le “co-concevoir”. Mais ici, la démarche est plus intéressante dans la mesure où l’on demande aux clients de réfléchir à l’image d’une marque. 

Personnellement, je trouve la démarche plutôt sympa et bien pensée pour une marque qui se veut proche du consommateur. Et en plus c'est une marque que j'apprécie pour la qualité de ses produits. Résultat, j'ai participé, c'est vraiment pas sorcier et ça ne prend que quelques minutes.

Pour participer, rendez-vous sur la page Facebook de Picard Surgelés et cliquez sur l’onglet "Signature Picard" dans la colonne de gauche.




Alors pour vous, quel serait le slogan idéal?
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 1 avril 2011

Kusmi Tea : un Tea Time très mode


Vous connaissez toutes le Kusmi Tea, mais savez-vous vraiment QUI est ce nouvel incontournable de nos étagères de  cuisine ?

Fondée en 1867 à Saint-Pétersbourg, la maison Kusmi Tea est une marque a élu son QG à Paris.

Les différents mélanges russes (aromatisation à base d'earl grey et d'agrumes) ont été créés par le fondateur. Basés sur des thés d´Inde, de Chine, ou de Ceylan), ils sont aromatisés avec des essences naturelles de Grasse, de Calabre ou de Madagascar.
Pour varier les plaisirs et les bienfaits, la maison vous propose :
  •     Anastasia : thés de Ceylan et de Chine parfumé au citron, à la fleur d’oranger et à la bergamote
  •    Prince Wladimir : thés de Chine parfumé aux agrumes naturels et à la vanille, relevé de cannelle et d'épices
  •         Bouquet de fleurs n° 108 : thés noirs de Chine, Ceylan et Inde aromatisés à la bergamote, aux agrumes et aux fleurs. Le plus vieux mélange de la maison Kusmi !
  •     Troïka : thés de Ceylan, de Chine et d’Inde parfumé à la bergamote, à l’orange et à la mandarine 
  •     Algothé : thés vert de Chine, essences naturelles de menthe,  feuilles de menthe Nanah et algues Nori, Dulse et laitue de mer)
  •     Detox : maté et thés vert aromatisé au citron, citronnelle
  •     Thé vert à la menthe nanah : Thés vert de Chine aromatisé à la menthe Nanah du Maroc.

 
Astuce pour chasser les excès du week-end : faites comme moi et adopter le Kusmi Tea Detox, voir ici. Les vertus combinées du maté et du thé vert – diurétiques, stimulantes, anti-oxydantes –constituent une boisson idéale pour drainer et régénérer l’organisme tout au long de la journée.


Et bonne nouvelle, le Kusmi Tea s’invite maintenant dans les rayons de votre Monoprix. Pour les parisiennes averties, vous pourrez également  aller flâner au corner Kusmi Tea du Lafayette Gourmet, boulevard Haussmann !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 24 mars 2011

L'O des Salines : un sel liquide 100% naturel

 Innovation 2011 dans les rayons de votre supermarché, l'O des Salines est un sel liquide naturel qui permettrait de réduire notre consommation de sel, bien trop élevée au goût de l'OMS. Un sel, sans additif, contenant 5 fois moins de sodium que le sel ordinaire, bon pour la santé et pratique à l'usage.... Que de belles promesses! Mais qu'en est-il du goût? Je l'ai testé, je vous raconte.



Du sel liquide? Qu'on m'explique!

Tout commence dans une saline traditionnelle des Baléares, où ce sel est récolté dans les bassins d'évaporation, là où l'eau de mer est naturellement très concentrée en sel et en minéraux. De l'état d'eau de mer à celui de sel liquide, plusieurs années de maturations biologiques et minérales sont nécessaires à la réussite de cette fabrication toute naturelle : il faut en effet attendre patiemment que l'eau s'évapore sous l'action du soleil, puis filtrer et conditionner le concentré salin obtenu.
Au-delà de son pouvoir salant, l'O des salines ne contient aucun additif et n'a  été ni transformé ni blanchi contrairement à votre sel de table classique.

Et concrètement, ça s'utilise comment?

Vous trouverez l'O des Salines sous deux packaging différents : en spray et en goutte à goutte.

En spray : après l'huile d'olive et le vinaigre, le sel! L'avantage du spray est qu'il permet de doser plus facilement. Vous pouvez l'ajouter sur tous vos plats en fonction de vos goûts. Petite précision : 4 pulvérisations = 78mg de sodium.
En goutte à goutte : plus pratique pour assaisonner une eau de cuisson ou arroser une viande au four.



Vous le trouverez facilement dans les rayons des hyper Casino, Auchan ou Carrefour au prix de 4,75€ pour un spray de 190ml.




Et les papilles, elles en pensent quoi?

Quand j'ai appris la nouvelle, je me suis aussitôt procuré un spray et me suis empressée de le tester sur un panier de crudités. Et étant "légèrement" accroc au sel, je dois avouer que j'ai été agréablement surprise. J'ai retrouvé le goût de mon sel classique... sans la culpabilité d'avoir eu la main un peu lourde sur la salière. Et depuis, je suis une adepte!

Et vous, vous avez essayé ? Ça vous tente ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 mars 2011

L'épeautre : une céréale à (re)découvrir!

Si comme moi vous avez regardé Top Chef sur M6 hier soir, vous avez certainement noté le passage de l'épreuve du fameux "coup de feu" où ces pauvres candidats se sont retrouvés totalement impuissants face à la cuisson de l'épeautre... Bah oui, l'épeautre, vous savez, cette céréale millénaire complètement passée aux oubliettes. Non, ça ne vous dit rien? Bon alors, on fait un point car l'épeautre, bourré de bienfaits nutritionnels, pourrait bien revenir prochainement dans vos assiettes!



Top Chef : épreuve du Coup de feu, cuisson de l'épeautre

video

L'épeautre est une céréale dont les premières traces remonteraient à près de 9000 ans avant notre ère, rien que ça. Si les Romains en raffolaient, on lui a ensuite préféré des céréales à croissance plus rapide, et avec de meilleurs rendements, comme le blé, car cette petite plante est peu productive et de maturation lente (11 mois pour arriver à maturité). Autre raison de sa disparition au menu: son grain est recouvert d’une enveloppe, la balle, ce qui ajoute un long travail de décorticage.

Pourtant, cette céréale a tout pour elle : écologique, Bio et diététique, l'épeautre est en train de faire son grand retour, et c'est tant mieux! Je vous dis pourquoi...

Concernant sa culture d’abord, l'épeautre présente le double avantage de pousser sur des sols pauvres et de n’avoir besoin que de très peu d’eau. iI réagit mal aux pesticides et autres engrais. Voilà de quoi séduire les partisans de l’agriculture raisonnée, tout comme les adeptes du Bio.

Sur le plan diététique, il regorge de qualités!

C’est une céréale complète, elle est donc riche en fibres mais aussi en minéraux: potassium, phosphore et calcium.
Comme le quinoa, dont je vous parlais la semaine dernière, l'épeautre contient les 8 acides aminés essentiels à notre organisme, dont la lysine (absente de nombreuses céréales) qui contribue notamment à la croissance des os. 2 fois plus riche en lipides que le blé, il est également bourré de protéines: 100g d'épeautre couvrent 100% des apports journaliers recommandés, soit l’équivalent de 2 oeufs.
Sa faible teneur en gluten permet d’intégrer le petit épeautre dans l’alimentation des personnes intolérantes.

Où le trouver? Comment le préparer?

L'épeautre se présente sous différentes formes: en grains, en farine et en flocons. Il est facile de s’en procurer dans les magasins Bio, et sur internet, entre 5 et 8 euros le kilo.

En grains, il se cuisine comme le riz , dans 3-4 fois son volume d’eau. On peut ensuite réaliser, sur la même base que le riz une bonne salade, ou encore un risotto crémeux. L'épeautre peut également apporter un petit plus dans votre minestrone ou votre soupe au pistou.
A noter que la cuisson est longue, une heure environ, donc je vous recommande de le faire tremper la veille pour diminuer le temps de cuisson. Mais ça vaut le coup!

En bonus, le recette de la volaille champêtre à l'épeautre de Pierre Sang, candidat de Top Chef !


La farine d'épautre s’utilise en petite quantité pour la confection de pains maison, de cakes, de crêpes etc…

Les flocons d’épeautre ressemblent à des flocons d’avoine. Donc à consommer au petit-déjeuner dans du lait chaud ou froid, par exemple.

Pour info, sachez que l’enveloppe dans laquelle se loge la graine ne se mange pas, mais sert de rembourrage, pour les coussins notamment. Et oui! On lui prête même des vertus relaxantes et calmantes. On en trouve aussi sur Internet.
 
L'épeautre, bon pour les papilles, bon pour la santé, moi je dis oui! Et j'attends vos idées recettes à base d'épeautre!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 23 février 2011

Migraineuses, attention à votre alimentation!

Stress, émotions fortes, problèmes de sommeil, hormones changeantes, autant de facteurs connus comme déclencheurs de migraine. Mais certains aliments peuvent également être à l'origine de ces crises douloureuses qui vous bloquent au lit dans le noir et sans un bruit, vous donne frissons et nausées, et ce pendant parfois trois jours, je vous parle en connaisseuse.... Et oui mesdames, migraine et petits plaisirs culinaires ne font pas toujours bon ménage! Mais rassurez-vous, d'autres aliments eux, peuvent soulager ces véritables coups de marteau sur vos tempes. Alors, petit topo sur les aliments à surveiller de près et ceux à privilégier si comme moi, vous êtes sujettes aux migraines.

Pour limiter les dégâts, on évite...

  • L'alcool : tous mais en particulier le vin rouge, le whisky et la vodka. Bien sûr, chaque migraineuse a une sensibilité différente en fonction de l'alcool consommé. Donc, rien n'empêche un petit plaisir de temps en temps. Mais, en limitant les prises d'alcool, on limite les crises. 
  • Les excès de chocolat : dur, dur de s'en priver, je sais ! Mais sachez que votre gourmandise peut parfois déclencher des douleurs vives. Alors, si vous constatez un début de crise rapidement après avoir avalé plusieurs carrés, il est malheureusement plus sage de réduire voire d'arrêter d'en consommer. Si vous n'êtes pas sujette aux migraine (veinarde), sachez que le chocolat est bourré de vertus pour votre santé : voir mon billet sur ce sujet.
  • L'abus d'aliments gras : charcuterie, fromages, viandes en sauce... sont également associés aux crises de migraine. 
  • L'aspartame : à fortes doses et sur des périodes d'exposition prolongées, peut concourir à déclencher des crises de migraine.(voir les dangers liés à l'aspartame)
  • Chaque individu n'étant pas sensible aux mêmes aliments, certains ont également remarqué que les fruits acides comme le citron,  l'orange et le pamplemousse, étaient à l'origine de leurs crises. Même chose pour les tomates, les glaces, la levure de bière ou encore le glutamate, ce rehausseur de goût utilisé dans les plats asiatiques.
Il est donc judicieux de tenir vous-même pendant quelques temps un "journal alimentaire " pour déterminer quelle prise d'aliment a favorisé la crise. C'est à vous d'apprendre à repérer le coupable, ce qui n'est pas toujours évident, et d'essayer de s'en passer.

Et pour aller mieux, on aime...

  • Les fruits : parce qu'on est souvent déshydratée sans le savoir, il est important de consommer des aliments riches en eau, comme la pastèque et le melon.
  • Des aliments riches en potassium comme les pommes de terre et les navets : l'une des causes de la migraine est une déperdition en potassium qui peut survenir après une prise de café, une consommation d'alcool ou encore une activité sportive
  • Le café : un cas délicat. Il est à la fois déclencheur de migraine parce qu'il est diurétique, et un remède parce qu'étant vasoconstricteur contrecarre l'effet de  l'alcool et de certains aliments (ail) qui dilatent les vaisseaux sanguins. Et si on en consomme régulièrement, le sevrage est un mal de tête assuré. Dans ce cas, continuez de prendre un tasse par jour si vous en avez l'habitude mais pas d'excès!
  • Des sucres lents (pâtes, riz et pain) : ils sont nécessaires au fonctionnement du cerveau qui consomme des glucides en permanence.
  • Des aliments riches en magnésium (amandes, avocats et quinoa dont les bienfaits sont nombreux) : un apport en magnésium contribue à diminuer les maux de têtes.
  • Les épices:  lorsque la migraine est due à une congestion des sinus, les épices  comme la cannelle peuvent contribuer à les décongestionner agir contre la migraine.
  • Les épinards : la pression du sang dans le cerveau est une cause de migraine. L'épinard réduit la pression sanguine et ainsi soulage les maux de tête.
  • Les compléments alimentaires : discutez de vos symptômes avec votre médecin/pharmacien afin qu'il vous conseille le traitement le plus adapté.
En bref, combiner ces aliments permet de fluidifier le sang (hydratation), contracter les vaisseaux sanguins, réduire la pression sanguine tout en apportant les glucides et les minéraux nécessaires au bon fonctionnement du cerveau.

Mais je rappelle encore une fois que les migraines, c'est un peu une histoire de goûts et de couleurs, pour les origines comme pour les remèdes, à chacune sa migraine, malheureusement...

Et vous, quel est votre aliment secret contre la migraine? J'attends vos témoignages et vos conseils!
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 février 2011

Une santé de fer grâce au quinoa


C'est sûr, vous avez toutes entendu parler du quinoa. Réservée il y encore quelques années aux initiés-bio-bobo-ecolo-équitables, cette pseudo-céréale est devenue ces derniers temps un aliment quasi commun, au point d'en trouver dans les assiettes de nos enfants à la cantine comme une alternative au riz traditionnel. Mais connaissez-vous réellement ses bienfaits? Zoom sur le quinoa, une graine exotique et vertueuse.

Une graine exotique, chic et surprenante


Originaire de la Cordillère des Andes en Amérique du Sud (finalement comme la pomme de terre, la tomate et bien d'autres aliments considérés comme "so frenchy " par beaucoup), le quinoa est en fait une plante herbacée appartenant à la famille de la betterave et des épinards, à savoir, pour les savants, les chénopodiacées, rien que ça...Les Incas lui vouaient déjà un véritable culte (la graine est également connue sous le nom d' "or des Incas) en raison de sa valeur nutritive exceptionnelle : très riche en protéines (11g pour100g, c'est à dire plus que le blé) en vitamine (B C et E) , le quinoa est aussi une mine de minéraux et d'oligoéléments (fer, magnésium, phosphore, potassium, calcium, zinc). En plus, côté gluten (substance allergisante pour certains cause de la maladie coeliaque), c'est le zéro absolu. Et cerise sur le gâteau, le quinoa fournit à lui tout seul TOUS les acides aminés nécessaires à l'homme! Bref, génial pour brûler les calories tout en se maintenant en forme, mais pas seulement...

Des bienfaits insoupçonnés pour la santé

Comme la liste est longue, je ne vous donnerai que quelques atouts santé de cette graine remarquable.
  • Si vous êtes migraineuse, essayez d'ajouter du quinoa à votre alimentation : le magnésium aide à détendre les vaisseaux sanguins et à lutter contre les caractéristiques de dilatation des migraines.
  • Manger une portion de graines de quinoa 6 fois par semaine aiderait également les femmes post ménopausées à lutter contre un taux de cholestérol élevé, une hypertension ou d'autres signes de maladies cardiovasculaires.
  • Grâce à sa teneur en manganèse et en cuivre, le quinoa est aussi un bon antioxydant qui protège des dommages provoqués par les radicaux libres.
  • Riche en fibres, le quinoa aiderait également à se protéger contre le cancer du sein
Une graine à consommer  sans modération donc... Ca tombe bien, c'est bon et on en trouve partout!

Le quinoa, oui mais comment?

Aujourd'hui, il est aussi simple de trouver du quinoa que du riz : dans les magasins Bio ou en grande surface, des rayons entiers lui sont consacrés. Donc aucune excuse pour ne pas essayer!
Vous pouvez l'utiliser pour remplacer le riz et l'Ebly dans vos recettes traditionnelles, en accompagnement des légumes, des viandes et des sauces. Il peut aussi servir de base à la confection de galettes, de salades composées, de verrines légères ou en crumble light alors n'attendez plus et faites entrer le quinoa dans votre assiette.

Comment le préparer?
  • Compter 80g de quinoa par personne
  • Rincer les graines à l'eau froide jusqu'à ce que ça ne mousse plus pour enlever la sanopine (enveloppe naturelle qui protège la plante contre les insectes mais lui donne un goût légèrement amer)
  • Verser la dose dans une casserole et ajouter 2 fois son volume d'eau
  • Porter à ébullition, baisser le feu et laisser frémir 10 min pour une cuisson "al dente"
  • Ôter du feu et laisser gonfler 5 min
Et pour vous mettre l'eau à la bouche...
Ma recette de taboulé de quinoa

Du quinoa, des tomates, du concombre, de la menthe, du citron (des bienfaits en plus dans l'assiette) pour préparer l'été... : la recette du fameux taboulé au quinoa



Et vous, comment mangez-vous votre quinoa?
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 février 2011

Le citron, il a tout bon : tour d'horizon de ses bienfaits


 Véritable concentré de bienfaits, le citron est à la fois un antiseptique, un antirhumatismal,  un antibactérien, un antioxydant, un fébrifuge et un antiartériosclérose…Vous en voulez encore? Il favorise également la bonne circulation sanguine, il est diurétique et anticholestérol. Bref, un fruit qui a tout bon! Voyons ça de plus près.





Le citron contre la fatigue



Très riche en vitamine C (52mg/100g), il est le fruit idéal pour les personnes fatiguées ou malades. et pour les enfants en pleine croissance.  Le jus d’un seul fruit (50 ml) permet, en effet, de couvrir un tiers de nos besoins quotidiens.
Le citron renferme aussi un bel éventail de minéraux et d’oligo-éléments, indispensables à l’organisme. Parmi eux, du potassium, qui lui confère un effet légèrement diurétique, du calcium pour l’ossature et du fer pour la force et l’énergie. Tous ces nutriments sont d’autant mieux assimilés que cet agrume est gorgé d’acides organiques. 
Pour finir, sous son écorce se cachent des flavonoïdes. Responsable de sa couleur caractéristique, ces pigments renforcent l’action de la vitamine C, tout en protégeant le système vasculaire.

Le citron : votre partenaire minceur

L’acide citrique que contient le citron facile l’élimination des toxines et améliore notre fonctionnement rénal.
Le citron stimule la sécrétion de salive et de sucs gastriques. Absorbé au lever, il agit sur le foie dont il active la sécrétion de bile et qu’il prépare à digérer les aliments à venir. Il est aussi un allié précieux de l’estomac en raison de sa forte teneur en acide citrique qui, associé à d’autres substances acides, stimule la sécrétion de sucs. Quelques gouttes de citron sur vos viandes, œufs et légumes secs permettent ainsi d’en faciliter la digestion. Enfin, si le jus de citron améliore la digestion, il limite aussi les effets du dernier repas sur le taux de sucre sanguin, la glycémie. Or, la stabilité de ce taux est capitale pour perdre du poids.

Le citron, un allié beauté complet

Le citron a des vertus astringentes, ce qui signifie qu’il resserre les pores de la peau. Quelques gouttes appliquées sur la peau aident à combattre les rides. Son action adoucissante lui permet d’assouplir et de tonifier l’épiderme, notamment des coudes, genoux et talons, plus sujets aux rugosités. Pour les peaux sensibles, il est conseillé de diluer son jus dans de l’eau minérale avant toute application. Pour donner un coup d’éclat aux cheveux, rincez-les avec du jus de citron. Mélangé à de la lime et à du pamplemousse non dilués dans de l’eau, le citron rend les dents plus blanches et retarde l’apparition du tartre. Pour ne pas prendre le risque d’endommager l’émail de vos dents, évitez de sucer une rondelle de citron.
Petit bémol : le citron est aussi photosensibilisant. Au contact du soleil, il peut provoquer des taches brunes sur la peau. Appliqué en trop grande quantité sur l’épiderme, il peut également causer des brûlures et des irritations cutanées.

Le citron à la maison : à déguster et à appliquer sans modération

Usez et abusez de ce fruit vertueux. Mais, plutôt que sous forme de tarte meringuée, préférez quelques gouttes sur un filet de poisson, ou bien sur de la viande, dans  votre bouteille d'eau tout au long de la journée, vos salades… !


Vous pouvez également prendre soin de votre peau avec des crèmes faites maison à base de citron : pour les recettes, c'est ici!



Bref, le citron est un complément alimentaire complet à lui tout seul. La nature est quand même bien faite, non?
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 février 2011

Canna Cola : un soda au cannabis pour soulager la douleur?

Ce mois ci, l'entreprise américaine Diavolo Brands lance un soda à la marijuana dans les dispensaires du Colorado, où la consommation de cannabis est autorisée à des fins médicales.  Si ses concepteurs vantent ses vertus nutritives et analgésiques, le packaging très, voire trop, jeune des canettes laisse toutefois penser que la cible visée serait toute autre... Alors, Canna Cola : véritable alicament ou diversion pour atteindre les ados américains? Le Point a mené l'enquête...
En vente à partir du mois de février dans les dispensaires du Colorado, le Canna Cola, une nouvelle gamme de boissons contenant du THC - la molécule aux effets psychotropes du cannabis -, est présenté par ses concepteurs comme un "alicament" (ou "médicaliment") - du mot-valise inventé pour désigner les substances qui auraient des vertus à la fois nutritives et médicales. Objectif officiel : offrir une solution de remplacement à la fumette et aux space cookies - gâteaux aromatisés au cannabis - pour les malades possesseurs d'une "carte cannabis", et donc autorisés à consommer cette substance dans le but uniquement de lutter contre la douleur. Canna Cola devrait coûter entre 10 et 12 dollars et contenir "de 35 à 65 milligrammes" de THC, selon Scott Riddell, fondateur de Diavolo Brands, l'entreprise en charge de la mise sur le marché du produit.

Si Canna Cola n'est pas la première boisson à être lancée sur ce juteux marché - 14 États américains autorisent la consommation de cannabis à des fins médicales -, c'est son emballage qui interpelle, car il en dit long sur la véritable cible visée. La boisson sera en effet vendue dans de petites bouteilles ultra-colorées contenant l'équivalent d'une canette, ornées d'une grosse feuille de cannabis en bulles et qui rappellent volontairement d'autres célèbres boissons gazeuses américaines. Le DocWeed, par exemple, est au Dr Pepper ce que les space cookies sont aux bons vieux gâteaux de grand-mère. Pas besoin d'être un spécialiste du marketing pour comprendre que le but est d'attirer une clientèle jeune et avide de boissons sucrées.

Du Colorado à la Californie

Et cela n'a rien d'un hasard, dans un pays où la consommation de cannabis chez les jeunes augmente sensiblement. En 2010, 21,4 % des élèves de terminale aux États-Unis affirmaient avoir consommé du cannabis au cours du mois précédent, contre 19,2 % seulement qui affirment avoir fumé des cigarettes, selon une enquête du National Institute on Drug Abuse (NIDA). D'ailleurs, l'entreprise ne cache pas ses intentions de s'implanter d'ici au printemps prochain sur le vaste marché californien, où la consommation de cannabis est dépénalisée, après avoir frôlé la légalisation fin 2010.

Un objectif que le graphiste Clay Butler, l'un des deux associés à l'origine du projet, assume parfaitement, tout en entretenant l'ambiguïté sur le but recherché. Avec sa tignasse blonde ondulée et son air de vieux surfeur californien, il ne tient pas un discours ouvertement favorable à la légalisation, mais considère que les citoyens devraient avoir "la liberté de choisir" ce qu'ils consomment. D'ailleurs, lui a choisi de ne pas consommer et n'a pas peur de le dire : paradoxe ultime ou cynisme absolu, cet entrepreneur, qui se présente comme un "artiste-commercial", affirme en effet qu'il n'a "jamais bu d'alcool, jamais fumé et encore moins consommé de marijuana de (sa) vie", comme l'écrit ABC News. Plus étonnant encore, il ne boit pas de soda non plus. Son objectif, en réalisant les étiquettes de Canna Cola, était d'offrir un emballage "discret" pour les consommateurs "autorisés", dit-il. Avec, selon lui, une feuille de cannabis moins voyante que sur beaucoup d'autres produits, parce que c'est un "horrible cliché dans cette industrie". Pour la discrétion, on parierait plutôt sur les cookies.
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 11 février 2011

Saint-Valentin : les mecs aussi ont leurs astuces!


Un de mes amis (oui, vous avez bien lu, un HOMME !!) a lu mes conseils de recettes aphrodisiaques spéciales Saint-Valentin et m’a demandé s’il pouvait pour l’occasion, profiter du blog pour partager avec nous une astuce très hot bien à lui. 
Attention mesdames, c’est une exclu alors lisez et prenez des notes !


Garde à vous !
A quelques jours de la Saint Valentin, j’aimerais vous faire profiter d’une petite recette familiale particulièrement efficace pour attiser le désir de manière naturelle. Dans certains cas, ce « filtre d’amour » plutôt agréable à boire permet de résoudre les légers troubles liés à l’accomplissement de l’acte …autant pour les hommes pour que les femmes !
La recette
  • Mélangez 30 grammes de feuilles fraiches de romarin (la fraicheur est importante), 20 grammes de feuilles de sauge et une cuillère à soupe de miel dans un litre de vin rouge. Faites chauffer la mixture au bain-marie pendant 15 minutes, laissez refroidir, filtrez et déguster.
  • Pour que cette recette soit efficace, il est conseillé de prendre deux ou trois cuillerées à soupe chaque soir avant le souper.
  • Astuce : vous pouvez également rajouter dans la préparation quelques feuilles de menthe poivrée, du persil et du fenouil sauvage. Ces ingrédients ont un effet ciblé sur les petits problèmes mécaniques qui pourraient compromettre le déroulement d’une soirée romantique, comme celle de la Saint Valentin. Une petite mise en garde s’impose tout de même : n’abusez pas du fenouil car à fortes doses il peut devenir convulsivant.
Les vertus de nos amies les plantes
  • Les plantes regorgent de propriétés naturelles qui, si elles sont bien utilisées et bien dosées, permettent de résoudre les petits tracas du quotidien. Le Fenouil, par exemple, contient des vitamines A, B, C, et des sels minéraux. La menthe poivrée est, pour nous les hommes, un décongestionneur prostatique efficace… la sauge, quant à elle, est riche en œstrogènes et permet de réguler les désordres hormonaux féminins. Pour les hommes qui en consomment, ne vous inquiétez pas, il n’y a aucun risque de changement de sexe inopportun.
  • Il est également possible de préparer des infusions avec les plantes énoncées ou même de les utiliser en tant que condiments pour agrémenter vos plats.
  • Le vin rouge est connu depuis longtemps pour bon nombre de vertus. Une nouvelle étude italienne, du Dr Mondaini, a démontré que le vin possédait des propriétés aphrodisiaques pour les femmes ! Deux verres de vin par jour, ce qui reste dans le cadre d’une consommation modérée, et nos chères et tendres ont plus de plaisir. Cela est dû au fait que le vin rouge est riche en polyphénols, des molécules présentes dans le tanin que par ailleurs on retrouve dans le chocolat, qui ont un effet vasodilatateur, qui dilate les vaisseaux sanguins et stimule les récepteurs des œstrogènes. (D'ailleurs Claire, en parlant de chocolat, l'idée du massage au chocolat maison me semble plutôt appropriée pour une soirée comme celle-ci...)
Avec ces quelques conseils, je vous souhaite à toutes une bonne Saint Valentin et beaucoup de plaisir.
Nabil.
 On devrait laisser la parole aux hommes plus souvent, non?
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 10 février 2011

Saint-Valentin : des recettes qui boostent la libido!

Le jour du fameux dîner aux chandelles approche à grand pas et vous ne savez pas quoi concocter pour surprendre Jules ou faire craquer une nouvelle conquête? Voici quelques recettes faciles qui vont enflammer les coeurs...et les corps. Quand le chemin de la chambre passe par la cuisine : focus sur les aliments qui réveillent la libido...



Des amuses-bouches torrides

Je vous avais déjà parlé des bienfaits des fruits de mer, en voici un autre. De manière générale, les fruits de mer sont réputés pour être des stimulants sexuels efficaces grâce à leur forte teneur en iode et en phosphore qui augmentent la production de testostérone et donc la libido. Et la Reine des aliments aphrodisiaques, c'est l'huitre : riche en zinc et en vitamines C, elle stimule la production d'hormones thyroïdiennes et booste le désir.



Alors, n'hésitez pas et proposez-lui quelques huîtres chaudes en coquille avec leur sabayon de champagne, c'est chic et ça marche!



Un plat pour qu'il en pince...

Après une entrée comme celle-ci, pas question de tout gâcher avec un plat trop fade ! Pour maintenir l’excitation et titiller les papilles de votre invité, place aux épices. En effet, l'expression "épicer sa vie sexuelle" n'a pas été choisie au hasard. De nombreux condiments et épices stimulent la circulation sanguine et seraient ainsi de vraies hormones à elles toutes seules. Parmi les plus connues pour leur pouvoir excitant : la cannelle, le safran, l'ail (à consommer avec modération lors d'une soirée séduction...), la muscade, le cumin, la vanille, le piment ou encore le clou de girofle. 
Mais l'épice aphrodisiaque par excellence, c'est le gingembre : utilisé par les empereurs chinois pour satisfaire leurs nombreuses concubines, il provoquerait l'afflux de sang vers les organes génitaux. Un de ses composants, le gingérol, permettrait en outre, une augmentation du nombre des spermatozoïdes. Tout un programme !








Un dessert pour le faire fondre

A la troisième place du palmarès des aliments aphrodisiaque : le chocolat noir. Casanova en buvait plusieurs tasses par jour avant d'entamer ses nuits. Pourquoi? Parce que le chocolat contient du L-arginine, un acide aminé transformé par l'organisme en oxyde nitirique, à l'effet vasodilatateur. Autre bienfait : la stimulation des endorphines, hormones du plaisir. (pour en savoir plus sur les bienfaits du chocolat, lisez mon billet sur le sujet)



Alors, on finit en beauté avec une fondue au chocolat.





Accompagnez le tout avec un Champagne ardent. A consommer avec modération bien sûr!

Bonne soirée à toutes...
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 4 février 2011

Les produits de l'année 2011 : qui sont les lauréats?

C’est hier soir qu’a eu lieu la 24ème édition de l'élection des Produits de l’Année . Comme chaque année, l’étude a été confiée à Kantar Wolrdpanel, et interroge 10 000 foyers représentatifs de la population française.
Trois critères sont ainsi mis en avant : l’attractivité, l’innovation perçue et bien-sûr la satisfaction. Cependant ce dernier critère ne peut-être voté que par les consommateurs du produit.
Les 32 lauréats vont pouvoir bénéficier pendant 1 an de l'utilisation du logo très convoité sur l'ensemble de leur communication ainsi que du plan media mis en place grâce aux partenaires: TF1, Femme Actuelle, Télé Loisirs, CBS Outdoor, Metro et INfluencia…

Pour voir la liste complète des produits : c'est ici!

Pour ma part, je vous présente les 4 grands gagnants de la catégorie Cosmétique et  pour certains, très CosmetoFood... C'est parti!


  • Le Mat'Morphose de L'Oréal Paris : le fond de teint qui vous a accompagné partout.

  • Le soin Ecran prodigieux de NUXE : adapté à tous types de peaux, elle  hydrate efficacement votre autant votre peau. C’est peut-être pour cela que vous l’avez choisi...

  •  La gamme -18° : le complément alimentaire surgelé aux plantes de Darégal disponible chez Picard



Et voilà, n'attendez pas un an pour les découvrir!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 février 2011

Purifunction : le laboratoire de l'alimentation de demain

On commence la journée avec une bonne nouvelle dénichée sur La Voix du Nord
Le quotidien revenait la semaine dernière sur le lancement de la société Purifonction, un projet unique née d'un partenariat public - privé qui entend devenir le leader européen dans l'expertise des propriétés santé des nouveaux aliments. En bref, ce labo analysera et jugera du bien fondé des promesses "santé" des nouveaux produits vendus dans nos rayons (compléments alimentaires y compris) et permettra à l'avenir (on l'espère!) d'éviter les scandales type Actimel et Activia...Lisez plutôt!

Yaourt probiotique, margarine avec oméga 3, jus de fruit antioxydant... Les aliments qui envahissent les rayons des supermarchés nous promettent tous d'améliorer notre santé.

C'est ce qu'on appelle les aliments fonctionnels, ou alicaments. Sans oublier les compléments alimentaires, qui attirent aujourd'hui tous les grands groupes issus de l'alimentaire, de la pharmacie ou des cosmétiques. Un marché en croissance de 10 à 20 % chaque année. En 2007, les ventes mondiales d'aliments de santé et de bien-être s'élevaient à 360 milliards d'euros, dont 117 milliards pour les seuls aliments santé.
Lourds investissements

Mais depuis 2007, la réglementation européenne exige des industriels que les allégations nutritionnelles et santé vantées sur leurs paquets fassent auparavant l'objet d'études cliniques prouvées.

Lorsqu'un géant comme Nestlé est prêt à débourser 400 millions dans un centre de recherche, beaucoup d'autres industriels hésitent à se lancer dans de tels investissements en recherche et développement.

Dix acteurs régionaux majeurs de l'agroalimentaire et de l'innovation (dont les géants Lesaffre, Roquette, Ingredia, le pôle Nutrition Santé Longévité), rejoints par les investisseurs Finorpa et la Caisse des dépôts, se sont associés pour investir 13 millions sur cinq ans dans le projet Purifunction. Un projet ayant lui-même le soutien (3,9 millions d'euros) des collectivités publiques.

Un partenariat public - privé unique en son genre qui donnera naissance en mars à la première plateforme d'expertises et de connaissances sur les procédés émergents de purification et d'extraction.

« Nous sommes en fait un laboratoire mutualisé de recherche et développement, nous testons et réalisons des principes actifs en nutrition - santé, explique Sandrine Milesi, présidente du directoire et directrice scientifique de Purifunction. Nous pouvons par exemple travailler à isoler de nouveaux pectides actifs de lait permettant l'amélioration des systèmes immunitaires. Nous pouvons également étudier les différentes propriétés des levures alimentaires, valoriser de nouveaux produits. »
En tête

Pour Étienne Vervaecke, directeur général du GIE Eurasanté où est basée cette nouvelle société, « Purifunction va nous aider à positionner Lille en tête des régions européennes en matière de nutrition - santé ».

En attendant la livraison d'un bâtiment de 1 700 m² à Loos, sur la zone de l'Épi de Soil, et le lancement de l'unité de production pilote, prévus début 2012, une activité de laboratoire sera lancée dès mars au sein de la faculté de pharmacie. Ingénieurs, docteurs, techniciens et business développeur ont déjà été embauchés.

« D'ici à cinq ans, Purifunction comptera de quinze à vingt collaborateurs et devrait réaliser un chiffre d'affaires de près de 3 millions d'euros », estime Sandrine Milesi.

Notre (bonne) santé de demain se joue aussi là.
Et vous, pensez-vous que la création d'un tel labo soit nécessaire à notre bonne alimentation de demain? Êtes-vous prêtes à faire confiance à une entreprise comme celle-ci? J'attends vos avis!
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 31 janvier 2011

Boostez votre peau grâce à la lutéine!



La lutéine fait partie de la famille des caroténoïdes, vous savez, ces substances antioxydantes qui protègent la peau des agressions du soleil et stimulent la production de mélanine, le pigment responsable du bronzage. Mais, plus qu'un booster de bronzage, la lutéine contribue à améliorer l’hydratation de la peau et à la défendre contre le vieillissement. 

 
Elle protège ainsi l’organisme des radicaux libres issus des rayonnements ultra-violets en améliorant la protection dermatologique. Mais c’est loin d’être son seul bienfait. La lutéine améliore aussi la santé cardiovasculaire et l’acuité visuelle. Des effets scientifiquement prouvés. Alors pour avoir une taille de guêpe et un œil de lynx, je joue la carte de la lutéine!

Mais où est-ce que je la trouve?

Il faut savoir que la lutéine n’est pas synthétisé par l’organisme. C’est la raison pour laquelle, cet antioxydant doit être apporté par l’alimentation ou par des compléments alimentaires.

La lutéine est présente dans les légumes verts. Les champions sont le chou frisé cuit et les épinards cuits (environ 20 mg par portion). Le brocoli, les pois verts et les courges en contiennent aussi de bonnes quantités (de 2 mg à 4 mg par portion).

L’oeuf peut aussi être une bonne source de lutéine, car même s’il en contient beaucoup moins que les légumes verts, celle-ci est mieux absorbée.

Ou encore dans certains compléments alimentaires naturels. Voici une sélection de 3 produits 100% Bio contenant de la lutéine :

  • Je vous ai déjà parlé de -18°, les berlingots à diluer des Laboratoires de Darégal :  et bien le -18° "beauté" contient de la lutéine, de l’aloe vera, du raisin et du romarin pour une meilleure hydratation et élasticité de la peau.
moinsdixhuit de Darégal

  • Nature’s Plus propose une formulation riche en caroténoïdes qui prévient les altérations dues au vieillissement ou aux agressions extérieures.

Nature's Plus enrichi en lutéine

  • Nature’s Wealth offre un support nutritif pour la peau et les yeux, il contient en plus de la lutéine, des vitamines E et du romarin.


!
Nature's Wealth enrichi en lutéine


D'autres infos bonnes pour la peau très prochainement dans une enquête sur les compléments alimentaires "Beauté"!
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 25 janvier 2011

Le massage au chocolat : star des soins gourmands

Depuis quelques années, le massage au chocolat fait fureur dans les spas et les instituts de beauté. Bon pour la circulation sanguine, effet anti-âge garanti, à la fois relaxant et énergisant... Bref, des promesses à n'en plus finir. Alors, nouveau produit marketing ou efficacité prouvée? Je l'ai testé, voilà mon avis.


 Le massage au chocolat rencontre un franc succès sur un marché pourtant déjà bien encombré. C'est bien connu, les scientifiques ne cessent de le répéter, le chocolat est pour la santé et l'organisme : bon pour le moral, antioxidant, stimulant et j'en passe, il possède de nombreuses vertus dont j'ai déjà parlées dans un précédent billet. Mais tous ces bienfaits se croquent-ils aussi bien sous la dent que sous l'épiderme? En tout, cas, ce qui est sûr, c'est que ces soins gourmand vous réveille vos sens et vos papilles tout en vous relaxant profondément. Et le tout sans calorie!

Un soin ultra-nourrissant pour la peau

En fait, il faudrait plutôt parler de cacao car c'est bel et bien l'aliment utilisé. Généralement mélangé à du beurre de karité et à de l'huile d'amande douce (donc n'essayez pas de goûter, ce n'est pas du Nutella!), cela donne un mélange délicieusement onctueux, et c'est bien là le secret de cette formule très en vogue. En effet, la vitamine E contenue dans le cacao permet d'hydrater la peau la peau mais aussi de la nourrir, de l'adoucir et de la protéger. De plus, les anti-oxydants naturels, comme les polyphénols et les tanins, sont réputés pour lutter contre le vieillissement de la peau. Que demander de plus? Méfiez vous toutefois des instituts qui proposent des massages faits à base de produits de synthèse qui ressemblent à s'y méprendre à du chocolat... les bienfaits en moins.

Un soin sensuel pour un moral reboosté

Ce soin gourmand est censé "réconcilier le massé avec son corps, lui redonner l'harmonie indispensable à son bien-être". Formule marketing un peu pompeuse? Je vous l'accorde. N'empêche qu'on en ressort apaisée et reboosté, au moins pour le reste de la journée, et c'est déjà ça! appliqué tiède sur le corps, dans un massage très enveloppant pratiqué avec les mains et les avant-bras par les esthéticiennes, le chocolat est avant tout un vecteur de sensualité capable d'enthousiasmer à la fois le corps et l'esprit. Le plaisir olfactif allié aux vertus "bonne humeur" du cacao (production d'endorphines, substances naturelles du plaisir) en font un soin cocooning par excellence!

Une adresse?



Personnellement, les amies m'ont offert un soin au Keiro Spa et je n'ai pas été déçue! un vraie bulle de zen en plein coeur de Paris... Le soin est élaboré à partir de chocolat des Aztèques et le voyage est garanti!
Spa Keirao, Hôtel Sribe,
1, rue Scribe
75009 Paris
1h - 144€ (et 96€ si vous réservez via Guidespas!)





Une recette maison?

Pas le temps ou pas d'argent pour vous rendre dans un institut? Pas de problème, vous pouvez aussi fabriquer votre propre lotion et trouver une âme charitable  pour vous masser.
Le site dispomassage  vous donne sa recette de massage au chocolat :
Les ingrédients : beurre de sel, beurre de cacao naturel, huile vierge de macadamia, 20 ml d’extrait de cacao.
Faites fondre le beurre de sel et le beurre de cacao dans un bain-marie et laissez refroidir quelques minutes pour obtenir une pâte consistante.
Ajoutez l’huile vierge de macadamia et les 20 ml d’extrait de cacao.
Mélangez doucement la pâte et c’est prêt !

Je vous raconterai quand j'aurai testé la recette car malheureusement, les soins en Institut, c'est pas tous les jours!

Alors, une envie soudaine de chocolat?
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 21 janvier 2011

Sexy, grâce aux superfruits!

Açaï, goji, yuzu, acérola, noni... Ces noms ne vous disent peut-être pas grand-chose. Et pourtant ! Ils sont en train d'envahir le marché. Mais au fait de quoi s'agit-il ? De fruits... ou plutôt de superfruits. Particulièrement riches en antioxydants, ces petites baies tout droit venues d'Asie et d'Amérique latine nous promettent de conserver une super peau, une super santé et par la même occasion une super ligne !Alors, leurre marketing ou petits miracles? Décryptage.


Entretenir sa ligne avec les baies d'Açaï

Consommés depuis la nuit des temps par les Indiens de la forêt amazonienne, ces petits fruits  violets au goût de chocolat et de mûre sauvage sont particulièrement riches en fibres, en antioxydants ainsi qu’en acides gras essentiels. L’avantage, c’est qu’ils aident à réguler l’appétit, améliorent le métabolisme et empêchent le stockage des graisses.  Par contre, ne rêvez pas, s'ils aident à éviter le grignotage, ils ne font pas maigrir.
Comment les consommer ? En jus, bio, de préférence. On en trouve pour le moment surtout sur Internet, et également dans des magasins spécialisés. Un verre de 250 ml chaque matin permet de caler les estomacs les plus avides, et de donner du tonus pour toute la journée. 

Retrouver une peau de bébé avec la grenade

Trois fois plus riche en antioxydants que le thé vert, la grenade est l’alliée beauté de notre peau ! Ce fruit rouge aux allures de pomme aide à lutter contre l’oxydation des cellules et donc le vieillissement de la peau. Résultat : là où les crèmes hydratantes ne font que protéger la surface de l’épiderme, la grenade permet de booster la production de cellules de l’intérieur.
Comment la consommer ? Encore plus riche en antioxydants que la pulpe du fruit lui-même, le jus de grenade sans sucre et sans additif est particulièrement recommandé.Le tout, c’est d’en consommer régulièrement. Au moins un verre par jour...

   
Dire Bye bye aux cernes avec le cassis!


Une fois n’est pas coutume, ce superfruit est cultivé en Europe et notamment en France. Bon pour la forme, il est aussi connu pour son action anti-cernes. Pourquoi ? Parce qu’il stimule la circulation sanguine et dilate les vaisseaux sous-cutanés. Finies les traces violacées sous les yeux impossibles à camoufler!  En plus, le cassis est quatre fois plus riche en vitamine C que l’orange et peu calorique (50 kcal pour 100 g).
Comment le consommer ? En jus, en coulis, en compote ou frais... On trouve du cassis sous toutes les formes. L’idéal, c’est d’en manger l'équivalent d'une poignée par jour pour faire le plein de vitamines. En hiver, on opte pour des sachets de cassis surgelés.

Arborer une chevelure de star avec le goji

Venues d’Asie, ces baies allongées à la saveur légèrement sucrée sont petites mais costaudes ! Particulièrement riches en calcium, elles peuvent couvrir jusqu’à 14% de nos besoins quotidiens. Or qui dit calcium, dit également masse osseuse au top et cheveux soyeux gonflés à bloc ! Une bonnes nouvelles pour celles qui ne sont pas fans de produits laitiers, même si ce  fruit ne peut pas les remplacer entièrement à lui seul.
Comment les consommer ? On les trouve séchées ou sous forme de jus. Dans ce cas, elles sont généralement mélangées à d’autres fruits.

Tenir une forme olympique avec le mangoustan


Il ressemble à une orange sanguine, a le gabarit d’une tomate et renferme une pulpe délicate blanche comme neige... Le mangoustan est un fruit originaire d’Asie particulièrement énergétique. Sa teneur en sucre élevée donne du tonus pour toute la journée. Rien de tel pour démarrer du bon pied et rester en forme !
Comment le consommer ? Frais bien sûr ! Contrairement à la plupart des autres superfruits, on le trouve facilement au supermarché. L’avantage, c’est qu’avec sa coque dure, il se transporte partout. Alors, pourquoi s’en priver ? Par contre, avec 16g de sucre pour 100g, le mangoustan est particulièrement sucré, donc ne pas en abuser...

Illuminer son teint avec le yuzu


Petit cousin du citron vert, le yuzu est un agrume japonais, dont le goût est à mi-chemin entre le pamplemousse et la mandarine. Riche en polyphénols, ses pigments nous permettent de conserver une peau lumineuse.
Comment le consommer ? Très présent dans la cuisine japonaise, le yuzu se consomme surtout en jus et en zestes. Il parfume et donne une touche exotique à tous nos plats. Pour en acheter : direction le traiteur asiatique. Dépaysement garanti !
Garder la pêche avec l'acérola

S’il devait y avoir un vainqueur en termes d’effets bénéfiques sur la santé, ce serait certainement elle : la cerise acérola ! 200 fois plus riche en vitamine C que le kiwi, elle nous vient des Antilles et ne manque pas d’atouts. Elle renforce les défenses de l'organisme, lutte contre la fatigue et empêche l'action des radicaux libres.
Comment la consommer ?  Importée, il n’est pas toujours évident d’en trouver. Heureusement, elle entre dans la composition de nombreux jus et autres compotes.




Je ne sais pas pour vous, mais je crois que mon prochain caddy sera très exotique!
Rendez-vous sur Hellocoton !