jeudi 24 mars 2011

L'O des Salines : un sel liquide 100% naturel

 Innovation 2011 dans les rayons de votre supermarché, l'O des Salines est un sel liquide naturel qui permettrait de réduire notre consommation de sel, bien trop élevée au goût de l'OMS. Un sel, sans additif, contenant 5 fois moins de sodium que le sel ordinaire, bon pour la santé et pratique à l'usage.... Que de belles promesses! Mais qu'en est-il du goût? Je l'ai testé, je vous raconte.



Du sel liquide? Qu'on m'explique!

Tout commence dans une saline traditionnelle des Baléares, où ce sel est récolté dans les bassins d'évaporation, là où l'eau de mer est naturellement très concentrée en sel et en minéraux. De l'état d'eau de mer à celui de sel liquide, plusieurs années de maturations biologiques et minérales sont nécessaires à la réussite de cette fabrication toute naturelle : il faut en effet attendre patiemment que l'eau s'évapore sous l'action du soleil, puis filtrer et conditionner le concentré salin obtenu.
Au-delà de son pouvoir salant, l'O des salines ne contient aucun additif et n'a  été ni transformé ni blanchi contrairement à votre sel de table classique.

Et concrètement, ça s'utilise comment?

Vous trouverez l'O des Salines sous deux packaging différents : en spray et en goutte à goutte.

En spray : après l'huile d'olive et le vinaigre, le sel! L'avantage du spray est qu'il permet de doser plus facilement. Vous pouvez l'ajouter sur tous vos plats en fonction de vos goûts. Petite précision : 4 pulvérisations = 78mg de sodium.
En goutte à goutte : plus pratique pour assaisonner une eau de cuisson ou arroser une viande au four.



Vous le trouverez facilement dans les rayons des hyper Casino, Auchan ou Carrefour au prix de 4,75€ pour un spray de 190ml.




Et les papilles, elles en pensent quoi?

Quand j'ai appris la nouvelle, je me suis aussitôt procuré un spray et me suis empressée de le tester sur un panier de crudités. Et étant "légèrement" accroc au sel, je dois avouer que j'ai été agréablement surprise. J'ai retrouvé le goût de mon sel classique... sans la culpabilité d'avoir eu la main un peu lourde sur la salière. Et depuis, je suis une adepte!

Et vous, vous avez essayé ? Ça vous tente ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 mars 2011

L'épeautre : une céréale à (re)découvrir!

Si comme moi vous avez regardé Top Chef sur M6 hier soir, vous avez certainement noté le passage de l'épreuve du fameux "coup de feu" où ces pauvres candidats se sont retrouvés totalement impuissants face à la cuisson de l'épeautre... Bah oui, l'épeautre, vous savez, cette céréale millénaire complètement passée aux oubliettes. Non, ça ne vous dit rien? Bon alors, on fait un point car l'épeautre, bourré de bienfaits nutritionnels, pourrait bien revenir prochainement dans vos assiettes!



Top Chef : épreuve du Coup de feu, cuisson de l'épeautre

video

L'épeautre est une céréale dont les premières traces remonteraient à près de 9000 ans avant notre ère, rien que ça. Si les Romains en raffolaient, on lui a ensuite préféré des céréales à croissance plus rapide, et avec de meilleurs rendements, comme le blé, car cette petite plante est peu productive et de maturation lente (11 mois pour arriver à maturité). Autre raison de sa disparition au menu: son grain est recouvert d’une enveloppe, la balle, ce qui ajoute un long travail de décorticage.

Pourtant, cette céréale a tout pour elle : écologique, Bio et diététique, l'épeautre est en train de faire son grand retour, et c'est tant mieux! Je vous dis pourquoi...

Concernant sa culture d’abord, l'épeautre présente le double avantage de pousser sur des sols pauvres et de n’avoir besoin que de très peu d’eau. iI réagit mal aux pesticides et autres engrais. Voilà de quoi séduire les partisans de l’agriculture raisonnée, tout comme les adeptes du Bio.

Sur le plan diététique, il regorge de qualités!

C’est une céréale complète, elle est donc riche en fibres mais aussi en minéraux: potassium, phosphore et calcium.
Comme le quinoa, dont je vous parlais la semaine dernière, l'épeautre contient les 8 acides aminés essentiels à notre organisme, dont la lysine (absente de nombreuses céréales) qui contribue notamment à la croissance des os. 2 fois plus riche en lipides que le blé, il est également bourré de protéines: 100g d'épeautre couvrent 100% des apports journaliers recommandés, soit l’équivalent de 2 oeufs.
Sa faible teneur en gluten permet d’intégrer le petit épeautre dans l’alimentation des personnes intolérantes.

Où le trouver? Comment le préparer?

L'épeautre se présente sous différentes formes: en grains, en farine et en flocons. Il est facile de s’en procurer dans les magasins Bio, et sur internet, entre 5 et 8 euros le kilo.

En grains, il se cuisine comme le riz , dans 3-4 fois son volume d’eau. On peut ensuite réaliser, sur la même base que le riz une bonne salade, ou encore un risotto crémeux. L'épeautre peut également apporter un petit plus dans votre minestrone ou votre soupe au pistou.
A noter que la cuisson est longue, une heure environ, donc je vous recommande de le faire tremper la veille pour diminuer le temps de cuisson. Mais ça vaut le coup!

En bonus, le recette de la volaille champêtre à l'épeautre de Pierre Sang, candidat de Top Chef !


La farine d'épautre s’utilise en petite quantité pour la confection de pains maison, de cakes, de crêpes etc…

Les flocons d’épeautre ressemblent à des flocons d’avoine. Donc à consommer au petit-déjeuner dans du lait chaud ou froid, par exemple.

Pour info, sachez que l’enveloppe dans laquelle se loge la graine ne se mange pas, mais sert de rembourrage, pour les coussins notamment. Et oui! On lui prête même des vertus relaxantes et calmantes. On en trouve aussi sur Internet.
 
L'épeautre, bon pour les papilles, bon pour la santé, moi je dis oui! Et j'attends vos idées recettes à base d'épeautre!
Rendez-vous sur Hellocoton !